Les sushis sont-ils chinois ou japonais ?

Les sushis sont-ils chinois ou japonais ?

Les sushis sont l’un des aliments les plus consommés dans le monde. Originaires d’Asie, sont-ils d’origine chinoise ou japonaise ?

Le sushi fait partie de ces aliments qui existent depuis si longtemps qu’il est difficile de dire exactement qui l’a inventé et d’où il vient. Dans cet article, nous tenterons de répondre à cette question…

De quel pays proviennent les sushis ?

Afin de confirmer certaines idées reçues, le sushi moderne est bien une spécialité japonaise et non chinoise.

Le sushi, tel qu’on le connait de nos jours, est un aliment composé de riz cuit à froid (shari) aromatisé au vinaigre et associé à d’autres ingrédients, tels que des fruits de mer (nigiri sushi) ou des légumes. Le vinaigre n’est pas utilisé dans la cuisine chinoise. La réponse à cette question est donc très claire : le sushi est japonais.

Cependant, l’histoire des sushis est plus complexe…

Quelle est la vraie origine des sushis ?

L’origine du sushi remonte à l’Asie du Sud-Est, notamment à la Thaïlande et à l’Indonésie. Il a été introduit au Japon par des moines bouddhistes qui y ont voyagé pendant la dynastie Tang (618-907). Le mot « sushi » signifie littéralement « c’est aigre », en référence à son utilisation originale comme méthode de conservation du poisson. À l’origine, le riz était préparé avec du sel et du poisson fermenté appelé narezushi ou nama oroshi.

Ces premiers sushis auraient ensuite été apportés au Japon par des commerçants chinois. Ces commerçants voyageaient de la Chine au Japon sur des bateaux et apportaient avec eux des aliments de leur pays d’origine. Malheureusement, ces commerçants n’avaient pas de système de réfrigération sur leurs bateaux et devaient donc trouver un moyen de conserver leurs aliments en mer. Ils ont eu l’ingénieuse idée d’emballer du poisson cru dans du riz, puis de l’envelopper dans des algues (nori). Cette méthode de conservation des aliments leur a permis de faire le voyage entre la Chine et le Japon en toute sécurité, tout en leur offrant quelque chose de savoureux pour le voyage !

La forme moderne du sushi s’est développée à Osaka vers 1830 sous le nom de nigirizushi (« sushi pressé à la main »), un plat composé de riz pressé en forme avec les mains, puis recouvert de neta (« garniture en dés »). À l’origine, ce plat était proposé sur des étals au bord de la route en tant que restauration rapide ; aujourd’hui, il est servi dans tout le Japon par des magasins spécialisés appelés kaiten-zushi (« sushi à tapis roulant »).

Est-ce que les chinois aiment les sushis ?

Les Chinois adorent les sushis. En fait, la Chine est le deuxième plus grand consommateur de sushi au monde (après le Japon).

Il existe d’ailleurs de nombreux restaurants chinois en Amérique et en Europe qui servent des sushis japonais !

Kushi

Kushi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *