Tout savoir sur les bols à ramen

Tout savoir sur les bols à ramen

Le bol à ramen est l’accessoire indispensable pour déguster cet emblématique plat de nouilles japonaises avec son bouillon et ses garnitures. Grâce à leur large contenance, leurs diverses formes et matériaux, ces bols sont le récipient idéal pour servir les ramens au restaurant ou à la maison.

Afin que l’expérience de dégustation de vos ramens soit parfaite, il est primordial de choisir le bon récipient. Ci-dessous, les différents aspects à considérer dans le choix d’un bol à ramen.

Les différentes formes de bols à ramen

Il existe différentes formes de bols à ramen, dont les 4 plus courantes sont :

  • Bols menbachi : ce sont les bols les plus populaires utilisés pour servir les plats de ramen. Ils sont nettement plus profonds et plus larges, ce qui permet de servir une portion décente. En raison de l’énorme trou créé par l’augmentation de la profondeur et de la largeur, ce type de bol est un modèle courant pour les bols à ramen. Les bols Menbachi conviennent parfaitement aux recettes qui comportent une plus grande proportion de soupe que de nouilles, car leur forme minimise le déversement des ingrédients.
  • Bols ohgigatadon : ils ont une silhouette de forme conique raide qui limite la quantité de ramen qui peut être ajoutée au repas. Bien que ce bol ait une capacité plus faible, il est populaire dans les restaurants car il est plus facile à ranger grâce à ses bords plus droits qui permettent de l’empiler plus facilement. Bien que ce type de bol contienne moins de soupe, il est considéré comme un bol de service attrayant et est préféré aux bols plus larges lorsque les nouilles constituent l’essentiel du repas.
  • Bols tayoudon : le nom de ces bols se traduit par « bol polyvalent ». Avec leurs bords presque verticaux, ils constituent un récipient haut et profond, ce qui en font des bols utilisables pour diverses recettes. Ils ont été spécialement créés en raison du besoin d’un bol qui puisse être utilisé pour une variété de soupes et de plats de riz, en plus du ramen.
  • Bols hira tayoudon : ils sont une évolution plus courte et plus plate du tayoudon. Le hira tayoudon est destiné à de plus grandes quantités de nouilles. La forme et la taille du bol, qui sont le plus souvent utilisées dans les restaurants, peuvent souligner que le bol contient une quantité substantielle de nourriture à un prix raisonnable.

Les différents matériaux des bols à ramen

bol a ramen dans un restaurant japonais

Il existe des bols à ramen fabriqués en différents matériaux. Voici les principaux, avec leur avantages et leurs inconvénients.

Bols à ramen en mélamine

Les bols à ramen en mélamine sont l’un des types bols pour ramens les plus couramment utilisés. Ce matériau maintient au chaud le contenu, tout en limitant les transferts de chaleur à l’extérieur, ce qui les rend faciles à tenir.

Contrairement aux bols en céramique, ils sont très légers et difficiles à casser. Il s’agit d’une option de choix pour les restaurants et les familles nombreuses.

Bien qu’ils puissent être lavés au lave-vaisselle et contenir des liquides dans une large plage de température allant de -30°C à +120°C, ils ne doivent pas être chauffés au four ou au micro-ondes.

Bols à ramen en céramique

Les bols à ramen en céramique gardent les ramens chauds plus longtemps que leurs cousins en mélamine ou en plastique. Ils sont aussi plus authentiques : fabriqués à la main, ils peuvent être ornés de motifs et différents coloris qui les rendent uniques.

Ils sont néanmoins plus fragiles, et peuvent se casser ou s’ébrécher facilement lors d’un choc. Les bols en céramique passent généralement au lave-vaisselle et au micro-ondes (sauf indication contraire).

Bols à ramen en métal

Les bols à ramen en métal ne sont pas aussi courants que leurs homologues en céramique ou en mélamine.

Ce matériau a pour principal défaut de transférer la chaleur vers l’extérieur du bol. Pour pallier ce problème, il existe des bols en acier inoxydable à double paroi. La chaleur est alors enfermée dans le bol et la couche extérieure met plus de temps à devenir chaude, ce qui facilite la manipulation.

L’acier inoxydable peut être mis au lave-vaisselle et est difficile à casser, bien qu’il puisse s’abîmer en tombant, ce qui déformerait le bol. Par ailleurs, comme tous les métals, il ne se place pas au micro-ondes.

Bols à ramens en bois

Plus souvent utilisés dans les restaurants haut de gamme, les bols en bois ajoutent une touche de naturel à votre dégustation. Fabriqués à la main à partir d’une seule pièce de bois, chaque bol est tourné, poncé, puis vernis avec une laque de qualité alimentaire.

Tous les bols ont un aspect singulier, car le grain du bois varie en couleur et en texture. Les bols en bois sont plus chers que la plupart des autres types bols et ils offrent une sensation naturelle de chaleur et de confort. Le bois a une conductivité thermique nulle, ce qui permet au repas de rester chaud plus longtemps.

Les différentes parties du bol à ramen

bol à ramen orné de fleurs avec oeufs et nouilles

En japonais, les noms des différentes parties du bol à ramen sont « Mikomi », « Koen », « Dou », « Koshi » et « Kodai ». Les significations littérales sont : le fond intérieur, le bord, le corps, la taille et le pied.

  • Le mikomi peut contenir un motif décoratif, une glaçure colorée ou une calligraphie que vous ne remarquerez que lorsque vous aurez terminé le contenu de votre bol.
  • Le koen, qui est le bord, ne doit pas être rugueux ou pointu, car il peut blesser vos lèvres lorsque vous buvez la soupe de votre ramen. Il est également préférable qu’il ne soit pas trop épais.
  • Le dou est le corps, la partie située entre le bord et la taille. Cette partie est parfois bien décorée et doit être appréciée tout en dégustant votre ramen.
  • Le koshi est la partie qui fait la jonction entre le dou et le kodai.
  • Le kodai est l’extrémité du bol. La stabilité du bol est déterminée par cette partie, qui doit donc avoir la bonne circonférence. Plus la circonférence est grande, plus la stabilité offerte est grande.

La dénomination des parties du bol de ramen dans la cuisine japonaise est très similaire à la dénomination des différentes parties de certains objets inanimés comme les bouteilles, les boîtes de conserve ou tout récipient de cuisson avec des noms de parties du corps humain.

Par exemple, sont souvent utilisés des mots tels que bouche, fond, corps, cou, peau ou oreille pour désigner les parties d’une bouteille, etc. Les bols de ramen ne font pas exception !

Quelle taille de bol à ramen choisir ?

Le bol à ramen est plus grand qu’un bol à soupe traditionnellement utilisé dans les pays occidentaux. Il existe différentes tailles de bols à rames, dont les plus courantes sont :

  • Bol à ramen de 19 cm de diamètre : une taille idéale pour cuisiner à la maison. Peut contenir un paquet de nouilles ramen instantanées avec quelques garnitures.
  • Bol à ramen de 20,5 cm de diamètre : la taille la plus couramment utilisée dans les restaurants japonais.
  • Bol à ramen de 23 cm de diamètre : une autre taille populaire fréquemment utilisée dans les restaurants (elle permet aux restaurants d’inclure de grandes portions de nouilles, de soupe et de garnitures). Pour les gros mangeurs !

La hauteur est également un élément clé pour choisir le bol de ramen parfait.

Il doit dépasser au moins 7,5 cm afin d’éviter que la soupe ne se refroidisse rapidement.

Les Japonais pensent qu’il existe une proportion optimale entre la taille du bol et le contenu des aliments : la soupe, les nouilles et les garnitures ne doivent représenter qu’environ 70 à 80 % de la contenance du bol.

Cette proportion rendra le bol plus facile à servir et à déguster, évitant les risques de débordement et de brulures aux mains, le plat étant servi très chaud.

Kushi

Kushi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *